Festin de Siège, Paris 1870 : la viande dans tous ses états

La Fabrique de l’Histoire par Emmanuel Laurentin le 10 avril 2018

Début septembre 1870, Paris est assiégée par l’armée prussienne. On communique au moyen de ballons, de pigeons, avec l’extérieur, on vole les lattes de bois des bancs publics pour se chauffer. Les Parisiens mettent en place des stratégies pour fournir leurs modestes tables quotidiennes aussi bien que les grands restaurants. Le rat, le cheval, le chien, le chat, l’âne, l’ours, l’éléphant, la gazelle sont mis à l’honneur dans les assiettes, élaborant ainsi une gastronomie de siège. 


You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.