La Bataille du Mans au jour le jour: jeudi 12 janvier 1871, les Prussiens entrent dans la ville

Les affrontements se sont poursuivis dans la nuit. Au matin, Chanzy donne à nouveau l’ordre de retraite, cette fois-ci vers le Nord-Ouest, en direction d’Alençon, puis vers la Mayenne. Ce repli est lent pour retarder au maximum l’entrée de l’adversaire au Mans et afin de couvrir la retraite de l’armée française en évitant l’encerclement.

Ainsi, les positions du Chemin-aux-Boeufs et du Tertre de Changé sont encore défendues avec acharnement. La lutte se déplace ensuite vers Pontlieue. Vers 14h, les gendarmes, une des dernières unités constituées, défendent encore le pont de l’Huisne avant sa destruction partielle.


Le 12 janvier, les premiers casques à pointe sont vus dans les rues du Mans
Ernest Grenest, l’Armée de la Loire – Illustrations de Louis Bombled – Paris, 1893

Les premiers casques à pointe sont vus en début d’après-midi. Les Prussiens tirent sur les curieux et incendient des maisons.


L’entrée des Prussiens sur le pont de l’Huisne
La Vie Mancelle et Sarthoise – n°466 – Décembre 2020

On se bat dans les rues du Mans, vers les Jacobins puis à la gare. 1000 wagons sur 1200 encore en gare, essentiellement chargés de vivres, sont évacués in extremis vers Laval.

La résistance se poursuit jusque vers 17h, place des Halles (actuelle place de la République). À l’Est de la ville, la retraite est tout aussi lente. Les soldats sont exténués. Beaucoup sont blessés, malades, prisonniers ou en fuite. La « retraite infernale » comme elle a été appelée plus tard, se poursuit.

>
Le monument du Tertre de Changé – Médiathèque Louis-Aragon – Le Mans

Texte: Françoise Grenier.

Retour au sommaire.

Panneau précédent.

Panneau suivant.



Cite this blog post
Anne Baillot (2021, July 28). La Bataille du Mans au jour le jour: jeudi 12 janvier 1871, les Prussiens entrent dans la ville. Guerre franco-allemande / Deutsch-Französischer Krieg 1870/71. Retrieved May 27, 2024, from https://doi.org/10.58079/pe20

Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search