La Bataille du Mans au jour le jour: une occupation difficile et coûteuse


Avis à la population mancelle – Le 13 janvier 1871
Archives municipales – Le Mans

L’occupant exige une contribution de 4 millions de francs à verser dans les 24 heures. Les habitants doivent loger et nourrir l’armée (environ 40 000 hommes), en contrepartie, les personnes et les propriétés seront préservées. Les Manceaux devront quotidiennement fournir deux litres de vin, deux livres de viande, le café et le pain par soldat. Pour les officiers, le régime est tout autre.

Logés à la préfecture, le prince Frédéric-Charles, commandant en chef de l’armée allemande au Mans, et son état major exigent chaque jour, petit-déjeuner, déjeuner, repas fins, vin de Bordeaux, champagne, liqueurs…

Tout acte d’hostilité envers les troupes est puni de mort et d’incendie de la maison dans laquelle le fait aura été commis.


Les Prussiens aux Pans-de-Gorron, au Mans.
Gravure extraite d’une revue allemande – Musées du Mans

Les capacités de la ville étaient déjà considérablement affaiblies par la présence des troupes françaises. Des tentatives d’intercession sont engagées, y compris par l’évêque. La contribution est finalement réduite à 2 millions de francs. Un acompte de 500 000 francs est versé dès le 17 janvier, emprunté à des particuliers. 1 250 000 francs sont réunis grâce à des quêtes organisées par la municipalité auprès de la population. La ville du Mans emprunte aussi 200 000 francs à la ville de Bruxelles.

Texte: Françoise Grenier.

Retour au sommaire.

Panneau précédent.

Panneau suivant.



Cite this blog post
Anne Baillot (2021, July 28). La Bataille du Mans au jour le jour: une occupation difficile et coûteuse. Guerre franco-allemande / Deutsch-Französischer Krieg 1870/71. Retrieved May 27, 2024, from https://doi.org/10.58079/pe22

Anne Baillot

I am a Professor of German Studies at Le Mans Université. My areas of research include German literature, Digital Humanities, textual scholarship and intellectual history.

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search